Passeur de livre

Christian Fierens
Tenir pour vrai
Editions Hermann, 2020

 

Guy Mertens
Psychiatre, praticien de la psychanalyse à Bruxelles et à Ostende, formateur aux pratiques avec les adolescents (FPAJ) et à la psychanalyse (CEPSYA), membre du Questionnement Psychanalytique.

 

« Les vérités qui nous importent le plus ne sont jamais dites qu’à moitié. » Baltasar Grazian

Jacques Lacan a lui aussi tenté de mi-dire cela. Christian Fierens y a consacré un ouvrage, remarquable pour qui s’intéresse aux vérités humaines.
En voici une invite : Tenir pour vrai, se décline selon quatre discours. Et chacun qui s’y risque y butera. La vérité qui se dévoile lors de l’expérience que rencontre le parlant est que chacune des impasses impliquées dans ce que parler tente de dire est inévitable. Christian Fierens invente une formule nouvelle des concepts fondamentaux de la psychanalyse en résonance avec ce questionnement. Ainsi, l’inconscient est central, puisque toute parole ne peut que dire à moitié ce avec quoi elle tente de se familiariser.
Rendre l’étrange familier est le propre même de ce qui se présente comme répétition. Et le tuyau à paroles soufflera toujours quelque chose de cette étrangeté qu’on nomme « voix » au fin fond des corps, où gîte l’ennui.
Reste à découvrir que l’écrivant ne peut s’empêcher de tenir le lecteur potentiel pour vrai, ce qui ne l’empêche pas de dire ce qu’il en est du transfert. Ceci sans langue de bois et avec des références incontournables.
Personne d’autre qu’un futur lecteur ne  pourra s’en faire bon entendeur.

Guy Mertens

 

Cliquez ici

 

 

Haut