Cabinet de lecture - Page 3

Le Cabinet de Lecture rend compte des choix de lecture de notre collègue Annik Bianchini-Depeint, à qui Œdipe le Salon a choisi de confier une rubrique personnelle, témoignant de sa constante passion pour l’actualité analytique. Ces choix sont orientés, par priorité, vers les auteurs psychanalystes dont les ouvrages portent sur la recherche, la théorie et la clinique, alliant étroitement la psychanalyse et les sciences humaines.

Psychanalyste à Paris et à l’Isle-Adam, docteure en psychanalyse, Annik Bianchini-Depeint a collaboré régulièrement à “Actualité en France”, la revue d’information du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle a enseigné au Centre culturel français de Rome.

Philippe Hellebois Lacan lecteur de Gide

“Lacan lecteur de Gide”, préfacé par Jacques-Alain Miller, est un commentaire éclairé de la lecture faite par Jacques Lacan en 1958 du double volume de Jean Delay paru en 1956, qui s'intitule “ La jeunesse d'André Gide”, et d'un autre de Jean Schlumberger. De nombreux livres furent consacrés à André Gide, mais encore aucun au

En savoir +

Malvine Zalcberg, Préface d’Aldo Naouri

“Que réclame la petite fille de sa mère ?” , Sigmund Freud, Sur la sexualité féminine, 1931. “La femme semble attendre comme femme plus de substance de sa mère que de son père”, Jacques Lacan, L'étourdit, Scilicet, 1972. Une question parcourt cet ouvrage : comment une femme constitue-t-elle sa féminité à partir de la façon

En savoir +

Daniel Bartoli « Si l’honneur est en jeu… » Cinq questions à la psychanalyse.

“La grandeur véritable N'est pas de ne bouger sans quelque grande cause, C'est grandement, pour un fétu chercher querelle Si l'honneur est en jeu”. Hamlet, Acte IV, scène 4 Qu'en est-il de la psychanalyse aujourd'hui ? Et par voie de conséquence, qu'est-ce qu'un psychanalyste, qu'en est-il de sa formation en l'état actuel du mouvement psychanalytique

En savoir +

Cabinet de lecture 2005

L’expérience d’une psychanalyse (Généalogies du désir à l’œuvre) Ignacio Garate Martinez, Érès (Coll. La Clinique du transfert, dirigée par Ignacio Garate Martinez), octobre 2005, 231 p., 23€ “La psychanalyse est une caresse à l’envers, une manière de revenir à ce qui fut, mais qui ne sera jamais plus de la même manière. Il ne s’agit

En savoir +

Henriette Michaud Les revenants de la mémoire

“D'où l'importance vitale de parler une langue qui ne s'écrirait pas, sinon dans l'écrit de ce qui, d'en deçà de la cordillère des Andes psychanalytiques, se fraierait un passage.” Claude Maillard Tout au long de ce très bel essai, Henriette Michaud analyse le rôle que William Shakespeare a joué dans l'élaboration de la psychanalyse. La

En savoir +

Anne Dufourmantelle, Puissance de la douceur

« La douceur est invincible » Marc Aurèle Parler de puissance à propos de la douceur peut sembler paradoxal. Pourtant, nous ne comprenons pas, toujours, combien la douceur est vitale, insaisissable, persuasive, sauvage. Et comment elle peut générer une extraordinaire force de vie. Nous vivons dans une époque où il faut avant tout être performant.

En savoir +