Pierre Daviot | James Joyce et la Bible

Après le séminaire LeSinthome Lacan a eu le projet d’un séminaire de lecture de La Bible conjointement à celle de Finnegan’wake dans lequel Joyce, par une écriture singulière, ouvre la question du père et de Dieu. Pierre Daviot cherche dans l’enseignement de

Jean-Michel Hirt | Renoncer au naufrage

Peut-on évoquer un feu d’artifices avec un seul petit tir ? Car Renoncer au naufrage, de Jean-Michel Hirt, nous laisse étourdis par la multiplicité des références culturelles (littéraires et cinématographiques) qui entrecoupent, soutiennent, étayent sa réflexion  psychanalytique sur les naufrages générés par la

Erik Porge | L’incurable de la vérité

Le discours politico-sanitaire qui a entouré la gestion de la pandémie de la Covid-19 en France a favorisé le développement chez les psychanalystes de la télé-analyse.Pendant le confinement, Erik Porge s’est positionné clairement soutenant la possibilité pour les analystes de continuer à

Gérard Pommier | Mon aventure avec Lacan

L’aventure c’est l’aventure. Gérard Pommier un aventurier ? Un désir sans remède. Ou il est questions de ligne de fuite, de crever l’horizon. D’amour brûlant, de poésie. D’enfouissement dans le corps des femmes. Du bonheur de l’errance. Aujourd’hui, tout entier ou presque,

Patricia Gherovici | TRANSGENRE

Le livre de Patricia Gherovici est à découvrir et à lire pour plusieurs raisons. Alors qu’en France et en Europe le débat sur les transgenre a pris de l’ampleur, il n’est pas inutile de s’intéresser à la situation américaine particulièrement aux Etats-Unis

Nathalie Moshnyager | Lacan l’Occidenté

Que veut nous faire entendre l’auteur, psychanalyste sinisante, Nathalie Moshnyager, par ce titre ? Le jeu de mots entre « Occidenté » et « accidenté » résonne avec « à l’Ouest ». Nous pouvons remarquer la majuscule répétée sur la lettre O alors que le a est écrit en

Monique Lauret | Lacan, Mencius

Qu’est-ce qui donne envie de lire un livre, d’y plonger, parfois de s’y perdre avec bonheur ? Pour ma part j’attends qu’un livre me déplace, me bouscule, me sorte des sentiers battus et rebattus. Qu’un livre s’inédite ! L’ouvrage de Monique Lauret, en déplaçant

La Douleur à l’œuvre. Corps, art, folie

Les quelques auteurs français et japonais psychologues, psychanalystes ou artistes,qui se rencontrent harmonieusement dans cet ouvrage,faisant suite à un colloque organisé par Pandoraen 2020 à Kyôto, sont interpellés et nous interpellent par le traitement de la douleur à l’œuvre dans l’art. La

1 2 3 26